La démocratie en référé

Posté par grosmytho le 2 août 2013

Finalement la liberté est ce qui se glisse entre les rouages imparfaits & grinçants de la société. Ce n’est pas la démocratie, mais l’imperfection, acceptée & assumée, de la société, qui produit la liberté. Et la super-démocratie qu’on nous prépare n’a rien d’utopique. 

La démocratie en référé dans Emploi big-data-mining

Avec Prism, Hadopi et autres ACTA, nos chères sociétés tendent vers la démocratie parfaite, ultime, où les lois parfaitement démocratiques et respectueuses des libertés constitutionnelles seront exécutées avec une efficacité parfaite (sans retards ni exceptions). On n’en est pas si loin déjà ! Sarkollande (leurs politiques sont si semblables qu’il est impossible de détacher ces frères siamois) y travaillent : Hadopi, écoutes téléphoniques, tolérance zéro, caméras & radars partout, bientôt drones au-dessus des cités. Tout va vers une collecte de plus en plus exhaustive et une analyse de plus en plus fine de nos faits & gestes. Quelle société nous prépare-t-on ?

human-meat-cuts censure dans Propagande

Imaginons que l’effort sécuritaire en cours atteigne ses objectifs : qu’obtiendrait-on une fois que toutes les infos de tous les ordinateurs/portables/smartphones/etc seront piratées par les services secrets ? La plus grosse collection de porno de l’histoire, OK. Mais encore?

On ne pourra pas éradiquer le terrorisme. Quand ils ne sont pas cornaqués par les services secrets (alliés ou ennemis ? allez donc vous y retrouver, vous !), les terroristes sont le plus souvent des illuminés suicidaires agissant seuls et sans prévenir. Des psychopathes difficiles à repérer avant leur passage à l’acte. On va enfermer préventivement 100 gugusses qui se promènent sur les sites conspirationnistes et le lendemain, le 101ème, qui n’avait ni internet, ni portable, ni même profil FesseBouc, attaquera une caserne à la kalachnikov.

government-declassify-everything-300x300 démocratie dans Socio

En revanche ce sera la fin des micro-infractions. Suivre vos moindres faits et gestes a un coût, il faudra bien un jour rentabiliser cette activité (avant de la privatiser). Un km/h au-dessus de la vitesse limite, votre compte est débité de la somme de l’amende. Un e-mail vous expose (photos à l’appui) les circonstances de votre délit. Vos déclarations d’impôt sont magiquement majorées de tous les petits détails que vous aviez oublié de mentionner. A chaque fois que vous écoutez une musique que vous aimez, une obole est prélevée sur votre compte pour entretenir les majors du disque (pardon, la « création artistique ») ; idem chaque fois que vous copiez un article ou une photo sur internet. Chaque fois que vous brûlez une voiture ou graffitez un mur, la somme correspondant aux dommages occasionnés, majorés des amendes, pénalités, taxes et frais de dossier, est retirée de votre compte.

big-data emploi

Ça se perfectionnera de plus en plus ! Chaque fois que vous discriminez à l’embauche ou à la location, votre décision est renversée et vous êtes pénalisé d’un mois de salaire ou de loyer (ah ben oui, les électeurs UMP, qu’est-ce que vous croyiez ? Que toutes les lois sont en votre faveur ? Dans votre pays super-démocratique, il y a des lois pour absolument tout). Les policiers qui arrêtent et mettent en garde à vue au faciès sont démis de leurs fonctions dans la seconde qui suit. Pareil pour les passages à tabac de suspects. Les banquiers voleurs et les politiciens corrompus voient leurs émoluments confisqués instantanément et sans possibilité de recours.

data-safety paradis

Plus de juges, plus d’avocats, plus de procédures contradictoires longues & coûteuses. Tout cela peut et doit être automatisé pour aller plus vite et économiser les deniers publics. Ça devient techniquement faisable : toutes les lois s’appliquent immédiatement et idéalement. Amende pour tous les délits, prison dès que le solde de votre compte ne suffit plus. La prison elle-même remplit tous les critères légaux : cellule individuelle, traitement conforme à la loi et aux droits de l’homme.

Explosion des incarcérations, privatisation du système pénitentiaire : un gisement d’emplois en prime ! Choc de compétitivité : avec 3 millions de détenus en plus, on pourra relocaliser l’assemblage des iPhones, des sex-toys et autres babioles.

government-porn-collection-300x171 politique

La démocratie en référé ! C’est le paradis sarkoziste ! Comme tous les utopistes, Nicolas a rêvé d’un monde d’où les faiblesses et les égarements humains sont bannis.  Où le système est si parfaitement ajusté qu’il oblige tout le monde à être parfait. Où la vidéoprotection finit par protéger chacun en permanence de lui-même, jusque dans les chiottes. Où l’Etat devient le surmoi collectif qui rappelle à chacun ses devoirs.

George Orwell a eu raison trop tôt : pour des raisons techniques, 1984 arrivera en 2014.

Laisser un commentaire

 

ghd mini straighteners |
Pgdgsecondeespagnol |
Weixiu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sria037
| Ma renaissance
| Download2