On n’est jamais si bien trahi que par soi-même…

Posté par grosmytho le 16 août 2016

Sous ses airs de ravi placide, le bonhomme Hollande est roué. Il a le chic d’infléchir le débat par petites touches. On s’est beaucoup moqué de son inversion de la courbe du chômage, un cri du cœur étayé par aucune prévision et évidemment démenti par les faits. Il a ensuite récidivé dans la méthode Coué avec son « Ça va mieux »…

démission de MacronIl vient de nous livrer la énième version politique de « l’arroseur arrosé » en pleurnichant « Macron m’a trahi. » L’ennemi de la finance trahi par son banquier, à qui il avait confié son capital politique… un fait divers si courant que l’on se demande jusqu’à quel point Hollande ne surjoue pas l’incident pour regagner auprès des Français son aura de « président normal. »

Et puis surtout, ses pleurnicheries surprennent de la part d’un politicien chevronné qui a suivi l’école Mitterrand… Je prends les paris : cette « trahison par la droite », en plus du soudain revirement sur le Tafta-TTIP, c’est une façon habile de regagner ses galons d’homme de gauche. Les Français se laisseront-ils une fois de plus berner ? Il en fait le pari et je ne suis pas loin de le suivre. 

Mouton noir

Admirez le spectacle… On annonce des mesures de gauche ! Il y en aura pour tout le monde ! Sauvetage des emplois Alstom à Belfort… Des places de prison comme s’il en pleuvait ! Des vidéocaméras dans les abattoirs ! Hourra ! Et demain, peut-être, qui sait,  des mesures écolo ? Profitez-en braves gens, ça ne coûte rien, c’est la fin du quinquennat.

On rase gratis !Paris: Hollande during the "French Tech Ticket" conference

En quittant gouvernement, Macron le néolibéral a donc remis Hollande sur le droit chemin… Le voilà, et on comprend que ce soit vexant, obligé de tenir ses promesses contre son gré !

Mais voyez comme il retombe sur ses pattes : avec cette affirmation selon laquelle « la gauche au pouvoir est toujours accusée de trahison » il veut dissimuler son bilan derrière une espèce de fatalité de l’incompréhension, et il parvient finalement à recycler la « trahison » de Macron ! Trahi par Macron l’ultra-libéral, François Hollande reprend sa place de Moi-président de gauche, ennemi de la finance apôtre du rassemblement des forces de progrès…

 

 

Laisser un commentaire

 

ghd mini straighteners |
Pgdgsecondeespagnol |
Weixiu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sria037
| Ma renaissance
| Download2