Quatre nuances d’extrême-droite

Posté par grosmytho le 28 novembre 2016

Au volant l’autre jour, chassé par le hasard des pages de pub et des infos répétées en boucle, j’avais atterri sur le débat Juppé-Fillon avant le deuxième tour des primaires de la droite.

fillon juppéAlors que les Dupond et Dupont de la droite française s’écharpaient sur l’identité nationale, ça m’a soudain frappé comme une évidence trop longtemps dissimulée : cette identité nationale chérie, celle que tout le monde voit en perdition, voire pour Zemmour et Finkielkraut déjà irrémédiablement perdue, ce n’est pas à cause des immigrés, des Arabes ou des Noirs qu’elle souffre ! Elle souffre bien plus de la mondialisation-américanisation !

La langue française se colore non pas d’expressions arabes ou d’accents africains, mais se dégrade en un patois créole, qu’on a appelé le franglais. La gastronomie (qu’on a fait des pieds et des mains pour inscrire à l’Unesco) se plie aux lois de la grande distribution, des DLC et des normes sanitaires édictées par Bruxelles sous la dictée de Monsanto. Les terroirs, les AOP, les savoirs-faire locaux doivent bon gré mal gré s’adapter aux normes et s’effacer devant le rouleau compresseur bruxellois, un drone terrestre piloté depuis Washington. Si on trouve effectivement des kebabs dans toutes les villes, grandes et petites, la prolifération des McDo, KFC et autres Dunkin’Donuts affiliées à de toutes-puissantes chaînes globales qui font leur pub, leur lobbying et fraudent légalement le fisc, est bien plus menaçante. Si le modèle social français est menacé, ce n’est pas par les migrants ou les immigrés à faible revenu, mais bien plutôt par la logique néo-libérale qui achève (sous un gouvernement qui se prétend socialiste !) de tout monnayer et tout privatiser. Fini le service public, maintenant il faut rendre rentables les hôpitaux et laisser les labos saigner la Sécu. Enfin les sociétés françaises, qui contribuaient à l’identité nationale par leur salariat français et l’impôt versé à l’Etat, renoncent désormais à ces deux responsabilités traditionnelles pour se transformer en monstres froids globalisés.  

fossoyeurs de l'emploiL’identité nationale est sans doute menacée. Mais une fois de plus le diagnostic officiel est erroné. Une fois de plus on nous fait haïr les victimes et applaudir les fautifs. Le discours politique, surtout à droite, mais bon la droite c’est désormais officiellement le FNUMPS, il stigmatise ceux qui, dans la société, sont les plus faibles et les plus vulnérables, les jette en pâture aux attaques populistes. Ceux qui récurent les chiottes ont très peu bénéficié des performances historiques du CAC40.

L’élection approche ! Certains parlent d’un danger de l’extrême-droite… Qu’ils se rassurent ! Avec Le Pen, Fillon, Macron et Valls, ils auront le choix entre quatre nuances d’extrême-droite.

Laisser un commentaire

 

ghd mini straighteners |
Pgdgsecondeespagnol |
Weixiu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sria037
| Ma renaissance
| Download2