• Accueil
  • > Recherche : peintre en batiment

Résultats de votre recherche

BHL n’est pas philosophe, il est peintre en bâtiment

Posté par grosmytho le 23 juin 2013

« BHL, les peintres et les philosophes », c’est le thème de l’exposition qu’il organise à la Fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence durant tout cet été. Ah BHL ! La conscience tourmentée de la France, le penseur dans la tourmente cathodique, tourmenteur de nos consciences insouciantes. Malgré son embonpoint, Gros Mytho ne fait pas le poids. GM n’est pas aussi médiatique que lui. Il n’a pas autant de références littéraires, pas autant d’amis philosophes, pas autant de publications. Pourtant les apparences sont trompeuses : lui est philosophe, BHL non. Gros Mytho philosophe tranquillement sur son blog, sans faire de mal à quiconque. BHL organise un tapage médiatique où il se déclare mensongèrement philosophe. Il fait honte à la profession.BHL n'est pas philosophe, il est peintre en bâtiment dans Propagande i-want-you-300x219

Il a pu faire illusion parfois. Il est intelligent, il a lu tout Spinoza, il cite Botul, il parle de peuples, d’aspirations et de droits. Il écrit magnifiquement, la prose de son Bloc-Notes, sans cesse renouvelée, vous ensorcelle. Cela fait-il de lui un philosophe ? Que nenni.

Diogène était philosophe. Socrate, Lao Tseu, Voltaire, Descartes, Hugo, ont été des philosophes. Ils ont réfléchi, pensé, formulé, écrit, enseigné une pensée indépendante des mots d’ordre et des circonstances politiques. Ils ont mis au point et formulé une pensée libre.

La pensée de BHL, au contraire, est serve. Elle se formule souplement au gré des commandes de ses clients. Il est le publicitaire talentueux des politiciens et des militaires, qui lui demandent de faire l’argumentaire de leurs futures campagnes. Il est celui qui nous vend la nécessité morale d’aller envahir tel ou tel pays. Il est celui qui nous fait miroiter des préoccupations humanitaires lorsque nous bombardons des musulmans. Qui nous peint l’héroïsme qu’il y a à tuer et à mourir pour défendre les intérêts du CAC40. Ecrivain engagé, c’est clair! Engagé par Total, Vinci et consorts.

bhl-engage BHL dans Socio

Comme au bac de philo, il planche sur le sujet qu’on lui donne, tentant par la force des citations, ne se gênant pas pour déformer par ses sophismes l’enseignement des plus grands, pour appeler sur sa prose empoisonnée les mânes des anciens. Sa conclusion est toujours la même : pour sauver les malheureux civils de tel pays, bombardons ce pays ! Arnaud Amalric des temps modernes, sa devise est : « Tuez-les tous, dieu reconnaîtra les siens ! ».

Ses supérieurs l’emmènent en jet privé se promener, la chemise échancrée et les cheveux au vent, sur leurs futurs champs de bataille. Dans les bataillons médiatiques, il est le brigadier chargé de tenir contre vents et marées la position que lui donne à garder le commandant Imbert (le Point) qui lui-même rend compte au colonel Artémis (médias et BTP) et au général Vinci (projets pétroliers en Irak et en Libye). BHL n’est pas un philosophe, il est un soldat. Le troufion médiatique du parti de la guerre.

bhl-trop-drone-300x275 démocratie

Par opposition au philosophe-peintre, qui peint pour tous la vérité toute nue sur sa toile, qui en détaille les couleurs, les formes et les perspectives, BHL est le peintre en bâtiment que l’on charge de recouvrir la réalité. De son gros pinceau, il barbouille et la travestit. Il masque d’une couleur unie les aspérités, uniformise les contours. Avec entrain, en sifflotant : BHL ne se pose pas de questions existentielles, du moment que son ouvrage est payé.

BHL n’est pas philosophe, il est peintre en bâtiment.

Publié dans Propagande, Socio | Pas de Commentaires »

 

ghd mini straighteners |
Pgdgsecondeespagnol |
Weixiu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sria037
| Ma renaissance
| Download2